L’Artemisia, une solution au cœur de la santé humaine, animale et environnementale

Le champ d’applications de l’Artemisia ne cesse de s’étendre et de nous épater !

Traditional application and modern pharmacological research of Artemisia annua. L.Xinchi Feng et al., 2020

Depuis quelques années, le rythme des publications médicales sur l’Artemisia annua et afra s’accélère. En santé humaine comme animale, de nouveaux articles scientifiques ouvrent des perspectives extrêmement intéressantes, sur certains cancers notamment.

Artemisia spp.: An Update on Its Chemical Composition, Pharmacological and Toxicological Profiles. Javad Sharifi-Rad et al. 2022

D’un point de vue purement vétérinaire, l’Artemisia est très efficace pour soigner la coccidiose des poules et les parasitémies (strongles, strongyloïdes, coccidies et cestodes) des moutons.

Il est possible d’incorporer les feuilles et tiges d’Artemisia séchées puis broyées en poudre fine dans l’alimentation animale à la place de la médication classique. Les études rapportent un dosage de 0,15g/kg par jour pendant 5 jours pour les poules et 0,77g/kg par jour pendant au moins 8 jours pour les moutons.

Les résultats sont alors spectaculaires puisque la guérison est semblable, avec en plus un gain de poids lors de la prise d’Artemisia. De quoi révolutionner la dépendance aux médicaments de nombreux éleveurs !

De plus en plus d’articles scientifiques mettent en avant ses vertus antifongiques, insecticides, nématicides et phytotoxiques, reconnaissant à l’Artemisia un grand potentiel en tant que biopesticide.

Sur le terrain, l’effet répulsif de l’Artemisia contre les moustiques et les insectes ravageurs fait également ses preuves.

Pour préserver la santé de notre environnement, rappelons que le bilan carbone de notre traitement local à base d’Artemisia a été évalué à 88% plus faible qu’un ACT*  selon le cabinet de conseil en stratégie climat indépendant et engagé Carbone 4.

Grâce à nos partenaires, nous avons enfin recensé toutes les propriétés de l’Artemisia, reconnues scientifiquement à ce jour.

 * Polythérapie à base d’artémisinine, traitement recommandé par l’OMS contre le paludisme simple.

L’Artemisia répond parfaitement à l’initiative One Health

L’initiative One Health (« une seule santé ») est un mouvement créé au début des années 2000 qui promeut une approche intégrée, systémique et unifiée de la santé publique, animale et environnementale aux échelles locales, nationales et planétaire. Elle vise notamment à mieux affronter les maladies émergentes à risque pandémique.

En effet, la santé humaine et la santé animale sont indissociables et étroitement liées entre elles et avec l’environnement dans lequel les hommes et les animaux évoluent.

Bel avenir pour les Artemisia annua  et afra !