FAQ

Artemisia FAQ

Culture

Le genre Artemisia comprend les espèces Artemisia annua L. et Artemisia afra Jacq. ex Willd.. Leur noms communs sont respectivement "armoise annuelle" et "armoise africaine" en français, "annual wormwood" ou "sweet annie" et "African wormwood" ou "wild wormwood" en anglais. L'Artemisia annua possède de nombreux noms locaux, dont les suivants repris par l'OMS. Chinois : Caohao, Cao Qinghao, Cao Haozi, Chouhao, Chou Qinghao, Haozi, Jiu Bingcao, Kuhao, San Gengcao, Xianghao, Xiang Qinghao, Xiang Sicao, Xiyehao. Japonais : Kusoninjin. Coréen : Chui-ho, Hwang-hwa-ho, Gae-tong-sook. Vietnamien : Thanh cao hoa vàng. L'Artemisia afra possède de nombreux noms locaux, dont les suivants. Tswana : Lengana. Xhosa : Umhlonyane. Zulu : Mhlonyane. Sotho : Lanyana. Afrikaans : Wilde als. Ethiopien : Kkoddoo-adi. Kisambaa : Fivi. Kinyakyusa : Lusanje. Kisawa : Lunyaga. Southern Sotho : Zengana. Luo : Nyumba. Amharic : Ariti.
Non. On peut faire sécher les tiges et feuilles d'Artemisia en plein soleil et obtenir une tisane efficace. Pour toute question de transformation, référez-vous au Manuel de culture et transformation de l'Artemisia.
Contactez la Maison de l'Artemisia la plus proche de chez vous. Elle pourra éventuellement vous en vendre accompagnés des recommandations agronomiques et médicales à jour. Test de modification

Artemisia annua

Pour toute question culturale, référez-vous au Manuel de la culture et transformation de l'Artemisia. Vous y trouverez une fiche "Premier essai - cultivars et période" expliquant comment faire des essais pour identifier la période optimale. Elle varie selon les régions. En Europe, le semis se fait en avril. En Afrique, on peut cultiver l'Artemisia annua toute l'année si l'irrigation est suffisante mais il est bien plus favorable de la récolter et sécher en saison sèche pour des raisons de qualité et de facilité de séchage.
Compter en moyenne 45 jours en pépinière puis 3 à 6 mois en champs.
Pour toute question culturale, référez-vous au Manuel de culture et transformation de l'Artemisia. Vous y trouverez un relevé des principaux ravageurs déjà rencontrés ainsi que les moyens de lutte à employer sous régime biologique.
Cette question est délicate car la production et la levée des graines sont très variables. On peut espérer récupérer 25 g de semences par pied de beau semencier. Le taux de germination est extrêmement variable en fonction de la provenance des graines, des conditions de conservation et du milieu. 1 plant semencier d’Artemisia annua du Sénégal / Bénin / Togo fournirait environ 3 000 plants, 1 plant semencier d’Artemisia annua de France / RDC fournirait environ 250 000 plants, 1 plant semencier d’Artemisia afra du Malawi fournirait entre 10 000 et 25 000 plants.
Les tests réalisés au Sénégal montrent les meilleurs résultats avec une densité optimale de 20 000 plants à l'hectare pour l'Artemisia annua, avec un espacement de 50 cm entre les plants et 1m entre les lignes. Pour l'Artemisia afra, la densité de 5 000 plants à l'hectare, avec un espacement de 1m sur 2, semble optimal.

Artemisia afra

L'Artemisia afra est une plante vivace et non annuelle. Elle est donc beaucoup plus facile à cultiver et réclame beaucoup moins de mains d’œuvre puisqu'il ne faut pas effectuer le semis délicat chaque année ! En revanche, il est plus difficile d'obtenir des graines d'Artemisia afra. Sa propagation se fait donc plutôt par bouturage et marcottage. Elle a les mêmes propriétés thérapeutiques que l'Artemisia annua contre la bilharziose et le paludisme. En outre, elle soigne aussi la tuberculose et l'ulcère de Buruli. Le tout  sans contenir d'artémisinine ! Au niveau légal, l'Artemisia afra fait déjà partie de la pharmacopée traditionnelle africaine et peut donc être vendue comme plante médicinale dans tout l'est de l'Afrique. Pour l'Artemisia annua, un enregistrement à l'herbier national sera toujours requis.
Culture

Thérapeutique

En piquant l’homme, le moustique anophèle lui injecte sa salive qui contient des centaines de parasites (les plasmodiums). Les parasites gagnent le foie et pénètrent dans les cellules hépatiques où ils se multiplient, grossissent et finissent par faire éclater la cellule hépatique. Ils repassent alors dans la circulation sanguine (ils sont alors appelés mérozoïtes) et pénètrent dans les globules rouges ; ils grossissent, dégradent l’hémoglobine et se multiplient dans le globule rouge (on parle alors de schizontes). Quand il est mûr, le schizonte éclate et libère de nouveaux mérozoïtes qui vont eux-mêmes parasiter des hématies vierges et recommencer le cycle. Après plusieurs cycles, on voit apparaître dans les hématies des parasites sexués, les gamétocytes mâles et femelles. En passant dans un autre moustique lors d’une piqure, c'est eux qui sont responsables de la transmission de la maladie via les piqûres de moustique.
L'Artemisia annua a prouvé scientifiquement son efficacité contre le paludisme et la bilharziose.
L'Artemisia afra a prouvé scientifiquement son efficacité contre le paludisme, la bilharziose, également contre la tuberculose et l'ulcère de Buruli.
La tisane d'Artemisia est un stimulant du système immunitaire et un antiparasitaire. Des résultats positifs ont été découverts et observés contre la leishmaniose, la filariose, la trypanosomiase, la maladie de Chagas, la babésiose, la fièvre typhoïde, la teigne tondante, le soulagement des règles douloureuses et le diabète.
Une grande étude clinique réalisée selon les normes de l'OMS a été publiée. Elle prouve l'efficacité de la tisane d'Artemisia annua ou afra sur le paludisme à falciparum (à 91 % chez les enfants et 100 % chez les adultes) ou afra (à 82 % chez les enfants et 91 % chez les adultes). Il y a éradication totale des parasites et disparition de la fièvre en 36 heures. De même, la tisane d'Artemisia montre 100% de guérison contre la bilharziose. [Pour plus d'information, référez-vous aux études scientifiques]
Oui. Si la plante est infusée fraîche, multipliez les doses par 4 (20 grammes au lieu de 5 lorsqu’elle est séchée).
Pour éviter la crise de paludisme : Pour les personnes déjà impaludées, boire 1 tasse (33 cl) 1 jour sur 2 d’infusion préparée avec 5 grammes d’Artemisia séchée dans 1 litre d’eau. L’Artemisia prévient et soigne le paludisme médicalement diagnostiqué des personnes qui vivent en zone impaludée depuis leur naissance. Il n’existe pas de publication d’étude clinique sur les sujets voyageurs, La Maison de l’Artemisia ne conseille donc pas l’Artemisia en préventif chez ceux-ci.
Aussi longtemps que vous souhaitez vous protéger. L’Artemisia ne provoque aucune résistance ni aucun effet secondaire, même à long terme. Une cure est vivement conseillée en saison des pluies.
Si vous contractez le paludisme, passez au traitement curatif. C'est-à-dire le dosage recommandé de 5 g infusés dans 1 L d'eau bouillante à boire sur la journée et pendant 7 jours.
Non. 5 g chaque jour pendant 7 jours suffisent. Si vos symptômes sont inquiétants, consultez un médecin RAPIDEMENT.
En curatif, répartir la prise en 3 fois au cours de la journée, idéalement matin, midi et soir. En préventif, pour les personnes déjà impaludées, l'idéal est de boire sa tasse en milieu de journée pour qu'il y ait le maximum de molécules actives dans le sang le soir, au moment ou les moustiques anophèles piquent.
On peut la boire chaude ou froide.
Oui mais sans la faire rebouillir sinon elle perd ses vertus.
Tout le monde, également les femmes enceintes sauf lors du premier trimestre de la grossesse. Pour les enfants de moins de 5 ans (- de 15 kg), diminuer la prise de moitié pour le traitement curatif : 50 cl d’une tisane à 5g/L OU une grosse pincée infusée dans 50 cl (2,5g/L) à boire sur la journée et pendant 7 jours.
Non. Il existe des patients hypertendus qui prennent de la tisane quotidiennement sans effets indésirables.
Éviter la prise simultanée de vitamine C en complément alimentaire.
L'utilisation historique de la plante par les chinois depuis des siècles sans résistance constatée contredit cette hypothèse. 1 - Il est beaucoup plus difficile pour les moustiques de développer des résistances à une polythérapie plutôt qu'à une molécule isolée. 2 - L'Artemisia afra a montré la même efficacité que l'Artemisia annua sans contenir d'artémisinine.
Les Artemisia annua et afra contiennent chacune plusieurs centaines de molécules, dont au moins une vingtaine de molécules anti-paludiques identifiées. Celles-ci fonctionnent en synergie contre les parasites. L'Artemisia annua contient entre autres de l'artemisinine, inhibiteur de la beta-hémozoïne ; l'Artemisia afra non. Elles sont toutes deux aussi efficaces contre le paludisme et la bilharziose.
Aucun effet toxique aigu ou chronique n'a été constaté malgré toutes les études portant sur la toxicité. Au contraire, on a pu noter des effets bénéfiques, notamment sur les fonctions hépatiques.
Il s'agit de l'ASAQ, combinaison d'artésunate et d'amodiaquine.
La tisane de la Maison de l'Artemisia est vendue à un prix accessible à tous et garantissant une répartition équitable de la valeur entre tous les acteurs de la chaine de valeur. Le prix diffère en fonction du nombre d'intermédiaire. Elle est vendue dans tous les pays entre 1.5 €, 1.8 $, 1 000 FCFA et 3.8 €, 4.5 $,2 500 FCFA.

Arguments de l'OMS et contre-arguments

Historiquement, l'OMS était réticente à l'utilisation de la tisane, redoutant l'apparition de résistances à l'artémisine et sceptique quant à l'observance des patients. Depuis, des études cliniques ont été conduites aux normes de l'OMS. Un dialogue avec l'OMS bureau Afrique a débuté en 2017. La Maison de l'Artemisia de Lubile (RDC) a été auditée début 2019. D’autres études doivent encore être menées sur la résistance à l’artémisinine, pour apporter un poids supplémentaire.
L'efficacité clinique contredit cet argument. De plus, les travaux de Pamela Weathers montrent que la biodisponibilité de l'artémisinine est au moins 10 fois supérieure lorsqu'elle est consommée dans la tisane plutôt qu'en médicament grâce aux autres molécules de la plante contenues dans la tisane. Consulter la bibliographie.
Les travaux d'au moins 5 laboratoires ont montré que, dans des feuilles stockées dans un endroit sec et ventilé, la teneur en artémisinine reste stable pendant au moins 3 ans, et même jusqu'à 10 ans. En revanche, l'artémisinine et ses dérivés contenus dans des comprimés sous climat tropical est très instable, ne dépassant parfois pas quelques semaines de conservation. Ceci explique en partie pourquoi la majorité des ACT commercialisés en Afrique ont des teneurs en principe actif très basses, sans compter les médicaments falsifiés. On estime que 50 % des médicaments vendus en Afrique sont des faux. source : http://www.celtipharm.com/Pages/Actualites/2017/06/L-Afrique-menacee-par-les-faux-medicaments.aspx

Posologie

- Préparer un litre d’eau bouillante. - Mettre 5 g (une petite poignée) de feuilles et de tiges sèches dans 1 L d’eau qui bout (100°C). Lorsque la plante est utilisée fraîche, il faut en mettre 4 poignées. - Retirer du feu et laisser infuser en couvrant pendant 15 min puis filtrer. - Consommer dans la journée. Peut s’accompagner d’un peu de sucre, miel (sauf contre-indication chez les nourrissons), jus de citron contre l’amertume ou de lait en poudre maternisé pour en faire un biberon. Ne pas rebouillir.
Boire 1 L par jour (une tasse de 33 cl matin, midi et soir) de la tisane d’Artemisia afra ou annua, préparée avec 5 grammes de plante sèche, pendant 7 jours (même si disparition des symptômes). --> voir "Comment préparer la tisane" dans la rubrique posologie des FAQ
C'est la même que pour le paludisme, c'est-à-dire 5 g infusés dans 1 L d'eau bouillante pendant 15 minutes à boire chaque jour pendant 7 jours.
Boire 1 L par jour (une tasse de 33 cl matin, midi et soir) de la tisane d’Artemisia afra (voir "Comment préparer la tisane") pendant 3 semaines.
Boire 1 L par jour (une tasse de 33 cl matin, midi et soir) de la tisane d’Artemisia afra (voir "Comment préparer la tisane") pendant 3 semaines. Appliquer aussi de la crème à base d’Artemisia afra sur la plaie en cas d’ulcère de Buruli.
Thérapeutique

Produits dérivés

Le produit Sodabi Artemisia reste une boisson de plaisir, il ne prévient ou ne soigne en aucun cas le paludisme et aucune étude clinique n’a été réalisée à son sujet. Néanmoins, par ses propriétés, l’alcool contenu dans le Sodabi conserve certaines molécules de la plante.
Il aide à soigner les dermatoses, l’ulcère de Buruli et l’acné. De plus, il a un effet répulsif contre les moustiques.
Elle aide à soigner les dermatoses, l’ulcère de Buruli, l’acné, les blessures et les brûlures. De plus, elle stimule le système immunitaire et active la cicatrisation des plaies.
Produits dérivés

Association

Il est possible de faire un don à la Maison de l'Artemisia mère, située en France. Elle aide les Maisons de l'Artemisia locales à se lancer et assure leur suivi. Elle fait attention à répartir équitablement les fonds collectés en fonction des besoins de chacune.   https://www.donnerenligne.fr/maison-artemisia/faire-un-don  
Vos versements, cotisations et dons sont déductibles des revenus dans les conditions prévues par la loi au titre des organismes reconnus d’intérêt général (à hauteur de 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable pour les particuliers ou 60% dans la limite de 0,5% de votre chiffre d’affaires pour les sociétés).
75% du montant de votre don est déductible de votre Impôt sur la Fortune immobilière, dans la limite de 50 000 € .
Pour trouver la Maison de l'Artemisia la plus proche de chez vous, veuillez vous référer à la carte dans l'onglet Les maisons de l'Artemisia.