L’Artemisia annua, traitement possible contre la Covid-19 : point d’étape sur les recherches

L’OMS indique que l’Artemisia annua, utilisée traditionnellement contre le paludisme, est considéré comme un traitement possible de la Covid-19 (cf communiqué du 4 mai 2020).

Une dizaine de laboratoires de recherche internationaux ont décidé de mener des essais sur cette plante médicinale pour évaluer son efficacité et ses éventuels effets indésirables.

Contacts des principaux instituts :

  • Instituto Nacional de Ciencias Medicas y Nutricion Salvador Zubiran, Mexique

Lancement d’une étude clinique d’envergure, sur 360 patients Covid-19 atteints de comorbidités (diabète, obésité, hypertension…), en septembre 2020.

Le but de l’essai clinique est d’établir si l’Artemisia annua permet d’éviter l’hospitalisation ou la maladie grave. Description de l’étude clinique

  • Institut Max Planck (18 Prix Nobel), Allemagne

“The Max Planck Institute of Colloids and Interfaces, Potsdam (Germany) will collaborate with ArtemiLife Inc., a US based company and medical researchers in Denmark and Germany to test Artemisia annua plant extract and artemisinin derivatives in laboratory cell studies against the novel coronavirus Sars-CoV-2.”. Communiqué de l’Institut Max Planck, 8 avril 2020.

Selon le Pr Peter Seeberger, directeur au Max Planck Institute, chimiste multiprimé :

Les tests sont très prometteurs. Les substances [de l’Artemisia annua] préparent le corps et permettent d’atténuer la charge virale du Covid-19

Documentaire Arte, septembre 2020

  • Mateon Therapeutics, Californie, USA

Le laboratoire a montré une puissante activité in vitro pour inhiber le coronavirus à l’origine du Covid-19. Il a lancé une étude in vivo pour établir l’efficacité de l’artémisinine comme traitement abordable de première ligne en Inde.

Communiqués :

Mateon expands its Covid-19 therapeutic program to include artemisinin, April 8th, 2020

Mateon Therapeutics to fund observational studies of Artemisinin in developing countries, July 13th, 2020

Patient Enrollment in India, Sept 14th, 2020

  • North West University, South Africa

“We are raising funds to scientifically investigate the potential to develop Artemisia into an effective treatment of COVID 19. All funds will be managed by North-West University.”, Prof Frank van der Kooy. Présentation de l’avancée des recherches

  • University of Kentucky, USA

“The University of Kentucky and UK Markey Cancer Center are delighted to continue our collaboration with ArtemiLife to study this Kentucky-grown Artemisia annua as a potential treatment for patients with COVID infections”. Communiqué University of Kentucky, 25 juin 2020

  • University Of California-Santa Clara, USA

“The team has selected a list of priority botanicals for deep analysis, focusing on several well-known natural products that have been used for anti-inflammatory effects or for enhancing the immune system. The list includes sweet Annie (Artemisia annua, also called sweet wormwood)”. Communiqué University Of California, 8 juillet 2020

 


La Maison de l’Artemisia est devenue la spécialiste la plus complète de tous les enjeux sur ces plantes et en contact avec tous les acteurs (agronomiques, médicaux, sociétaux…).

La Maison de l’Artemisia est une association humanitaire française de lutte contre le paludisme par les Artemisia annua et afra, à destination des populations les plus vulnérables du Sud. Ces deux plantes sont utilisées en Médecine Traditionnelle depuis des siècles en Chine et en Afrique de l’Est.

Elle a deux missions :

  1. accélérer les recherches sur la tisane d’Artemisia

  2. encadrer et augmenter la production raisonnée dans les pays impaludés, par nos pôles de compétences locaux, les Maisons de l’Artemisia, qui coordonnent la connaissance et la diffusion de la plante.