Que répondez-vous à l’argument de l’OMS selon lequel le taux d’artémisinine contenu dans les feuilles séchées n’est pas stable ?

Les travaux d’au moins 5 laboratoires ont montré que, dans des feuilles stockées dans un endroit sec et ventilé, la teneur en artémisinine reste stable pendant au moins 3 ans, et même jusqu’à 10 ans. En revanche, l’artémisinine et ses dérivés contenus dans des comprimés sous climat tropical est très instable, ne dépassant parfois pas quelques semaines de conservation. Ceci explique en partie pourquoi la majorité des ACT commercialisés en Afrique ont des teneurs en principe actif très basses, sans compter les médicaments falsifiés. On estime que 50 % des médicaments vendus en Afrique sont des faux. source : http://www.celtipharm.com/Pages/Actualites/2017/06/L-Afrique-menacee-par-les-faux-medicaments.aspx